Dernière nouvelle: Le premier prototype est prêt : Pour une démonstration du produit, communiquez avec nous par courriel à hello@vitaal.fit ou par téléphone au +41 44 586 88 34

Progrès importants pour le développement du dynamomètre du plancher pelvien sans-fil

Les membres du Laboratoire Incontinence et vieillissement relié au CRIUGM et à l’Université de Montréal au Canada ont fait d’importants progrès dans le développement de leur dynamomètre du plancher pelvien sans-fil.

Première étape

L’étudiante en ingénierie (Batoul El-Sayegh) a élaboré un premier modèle de dynamomètre à l’aide de ce qui avait été fait antérieurement dans la littérature scientifique. Elle a aussi pris en compte les recommandations des cliniciens et chercheurs du laboratoire. Ce prototype a été construit avec une imprimante 3D à la PolyFab de l’École Polytechnique de Montréal (Canada) supporté par quatre physiothérapeutes du Laboratoire Incontinence et vieillissement en ont fait l’essai. Suite à leurs commentaires, la conception du dynamomètre a été optimisée et de nouveaux prototypes ont été construits.

Deuxième étape

Le Laboratoire Incontinence et vieillissement a effectué une étude de convivialité incluant 6 femmes âgées de 60 ans et plus atteintes d’incontinence urinaire. Lors de cette étude, les participantes ont essayé le dynamomètre du plancher pelvien et l’ont utilisé avec les jeux virtuels de Vitaal. Ces jeux incluaient des exercices d’équilibre, de contractions des muscles du plancher pelvien, de renforcement des membres inférieurs et de cognition. Les résultats de cette étude ont servi à émettre des recommandations pour améliorer davantage le dynamomètre.

Troisième étape

L’étudiante en ingénierie a apporté des améliorations au dynamomètre. L’unité est alors devenue rechargeable et le matériel de recouvrement extérieur a été changé pour un meilleur confort. De plus, elle a conçu deux grandeurs du dynamomètre afin de convenir aux différents orifices vaginaux. Le mécanisme de verrouillage de la base du dynamomètre et son câblage ont également été améliorés.

Quatrième étape

L’étudiante en ingénierie travaille actuellement sur la connexion Bluetooth du dynamomètre avec l’unité de traitement.

Bravo, vous vous êtes rendus à la fin !