Rencontrer les partenaires du projet : ETH Zurich

À propos du laboration de contrôle moteur et d'apprentissage de l'ETH Zurich

Le groupe de recherche sur le contrôle moteur et l'apprentissage fait partie de l'Institut des sciences de mouvement humain et est associé avec le laboratoire de la santé et de l'exercice à l'ETH Zurich. Eling D. de Bruin, qui a une expertise en physiothérapie et en science du mouvement humain, dirige le groupe de recherche. En plus de sa position à l'ETH, il travaille comme Professeur de physiothérapie à Karolinska Institutet en Suède. Le groupe de recherche d'Eling D. de Bruin se concentre sur le contrôle moteur et les habilités cognitives associées chez les personnes âgées et les personnes avec des maladies neurodégénéraives. Ils visent à établir une haute transférabilité de la recherche expérimentale et fondamentale en recherche appliquée pertinente et percutante. Leur objectif est de promouvoir une compréhension générale de la façon dont le mouvement humain et la cognition interagissent et de fournir des lignes directrices aux personnes âgées, aux patients et aux cliniciens. Un domaine de recherche spécifique est le développement et l'évaluation de méthodes fiables d'entrainement et de thérapie sous la forme de jeux d"entrainement virtuels (en anglais exergames). Cette méthode de thérapie combine l'entrainement des fonctions physiques et cognitives pour contrer leur dégradation chez les personnes âgées et les patients neurologiques.

Rôle dans VITAAL

Le groupe de contrôle moteur et d'apprentissage à l'ETH Zurich a une expérience considérable dans le co-développement et l'évaluation des entrainements de type exergames pour différents groupes cibles tels que les adultes jeunes et plus âgées et les personnes avec un trouble neurocognitif. Pour le projet VITAAL, le groupe de recherche va supporter le développement du jeu d'entrainement virtuel VITAAL ciblant les personnes âgées avec (1) trouble de mobilité, (2) trouble cognitif, (3) Incontinence urinaire.

L’ETH assumera la responsabilité de la conception de l’étude d’intervention et de la coordination entre les partenaires de recherche Physio SPArtos, l’Université de Montréal et la KU Leuven. Le rôle de ETH En tant que chef de file des tests et de la validation, l’ETH veille à la qualité élevée de la réalisation et de l’évaluation des études dans les trois pays, le Canada, la Belgique et la Suisse.